Endométriose et Douleurs Périnéales Chroniques

Le cycle féminin en 10 questions | Laurence Pernoud

Je suis thérapeute mais avant tout je suis une femme touchée par l’endométriose tout comme 1 femme sur 10 en France. Mon expérience personnelle conjuguée à mon expérience professionnelle me permet aujourd’hui de vous proposer une prise en charge globale de cette maladie inflammatoire Chronique.

Il n’existe pas « une » mais « des » endométrioses chaque femme aura des atteintes, des douleurs et des ressentis différents c’est pourquoi un suivi adaptée à chacune est nécessaire.

Cette pathologie est très souvent douloureuse physiquement mais aussi psychologiquement ne laissant que peu de répit, pouvant aller jusqu’à plonger les malades dans une grande détresse.

La maladie ne doit pas être une fatalité mais devenir une force, une occasion de prendre soin de soi.

Je ne vous promets pas la guérison mais des cléfs pour mieux appréhender la maladie, mieux l’accepter, apprendre à gérer la douleur et mieux vivre au quotidien.

Pour cela j’utilise plusieurs outils :

le Shiatsu qui en travaillant sur des points d’acupunctures précis permettront de réduire l’inflammation, d’atténuer la douleur,

le Yoga thérapeutique associé à la relaxation amèneront une détente corporelle, un meilleur sommeil et une diminution du stress et de l’anxiété face à la maladie ce qui engendrera une capacité plus importante à gérer la douleur,

l’alimentation élément très important dans les maladies chroniques, une alimentation saine et non acidifiante va réduire l’inflammation et aussi la phytothérapie précieuse aide des plantes pour aider dans les effets secondaires de cette pathologie, tels que le stress, l’anxiété, le sommeil perturbé etc..

Et le plus important Rester POSITIVE, les maladies chroniques envoient des messages de douleurs enregistrés par le cerveau qui les garde en mémoire pour les retransmettre sous forme de douleurs au corps.. Ce qui explique que parfois même après une opération la douleur persiste, c’est ce qu’on appelle les messages fantômes…

Il faut donc travailler sur soi, aller chercher le positif, se ressourcer, se relaxer et prendre soin de soi pour petit à petit désamorcer ces douleurs enregistrés par le cerveau.

Ne soyez pas l’ennemi de votre douleur faîtes en une alliée , la voie d’un mieux être réside en cela.